voitures anciennes de collection, voitures vintage, old car, voiture ancienne française
voiures de collection ancienne et vintage - en france et dans le monde restauration de voitures anciennes  en France - les meilleurs restaurateurs de voitures de collection en France livres et bande-dessines sur les voitures anciennes et  vintage petites annonces de voitures anciennes de collection expositions de voitures anciennes - courses rétromobile, courses auto, salon automobile véhicules anciens et vintage
 
JAGUARLes voitures anciennes de la marque Jaguar - The best picture of jaguar car old vintage

and
MASERATI
The old cars of the brand Maserati

Maserati is an Italian car manufacturer subsidiary of the Fiat-Chrysler group specializing in luxury cars, sports and racing. Founded by the Maserati brothers in 1914, its symbol is a trident, inspired by the fountain of Neptune of Bologna.

THE MASERATI BROTHERS
The brand was created in 1914 in Bologna by Alfieri Maserati, born into a family of seven brothers, five of whom were involved in the development of automobiles. The sixth brother, Mario, an artist, is supposed to have drawn the emblem of the mark: a trident. Carlo, the eldest, was the first to launch. He made bicycles and then motorcycles. Later he became a test pilot at Fiat and Isotta Fraschini, but he was killed in the race in 1910. In 1917, Alfieri began producing spark plugs.

Alfieri and Ettore are engaged in 1922 by the firm Diatto to realize a first race car:
the Tipo 20. Unhappy in Grand Prix, the Diatto will be a fast and reliable car. She will show it by removing her first big success, in endurance racing, at the 24 Hours of Monza, in 1924. The second car, a 2-liter eight-cylinder engine, designed by Alfieri, was less brilliant, and its failure led Diatto to withdraw from the race.

Maserati headquarters in Modena.
In 1926, the two brothers decided to build their own racing cars. That's when the Maserati car brand really started. The first Maserati car was developed on the basis of the Diatto and took the name of Tipo 26 (it) in 1926. This is the first "real" Maserati. She quickly becomes the formidable rival of Bugatti. In 1926 she won the Targa Florio.

Alfieri died in 1932. With his death, the firm lost his engineer and especially his manager. The three Bindo brothers, Ernesto and Ettore, continue the affair. Bindo takes the general direction, Ernesto the technical direction and Ettore has the financial responsibility. It will prove to be the weak link of the organization which despite sporting and commercial successes will be sold to Adolfo Orsi.

(Sources : Wikipedia)


MASERATI
Les voitures anciennes de la marque Maserati

Maserati est un constructeur automobile italien filiale du groupe Fiat-Chrysler spécialisé dans de voitures de luxe, de sport et de course. Fondé par les frères Maserati en 1914, son symbole est un trident, inspiré de la fontaine de Neptune de Bologne.

LES FRÈRES MASERATI
La marque est créée en 1914 à Bologne par Alfieri Maserati, né dans une famille de sept frères, dont cinq furent impliqués dans le développement d’automobiles. Le sixième frère, Mario, un artiste, est supposé avoir dessiné l’emblème de la marque : un trident. Carlo, l'aîné, fut le premier à se lancer. Il fabriqua des vélos, puis des motos. Plus tard il devient pilote d'essai chez Fiat et Isotta Fraschini, mais il se tue en course en 1910. En 1917, Alfieri se lance dans la fabrication de bougies d'allumage.

Alfieri et Ettore sont engagés en 1922 par la firme Diatto pour réaliser une première voiture de course : la Tipo 20. Malheureuse en Grand Prix, la Diatto sera pourtant une voiture rapide et fiable. Elle le montrera en enlevant son premier gros succès, en course d'endurance, aux 24 Heures de Monza, en 1924. La seconde voiture, une 2 litres à moteur huit-cylindres, conçue par Alfieri, fut moins brillante, et son échec conduisit Diatto à se retirer de la course.

Siège de Maserati à Modène.
En 1926, les deux frères décident de construire leurs propres voitures de course. C’est à cette date qu'est vraiment lancée la marque automobile Maserati. La première voiture Maserati fut développée sur la base de la Diatto et prit l'appellation de Tipo 26 (it) en 1926. C'est la première « vraie » Maserati. Elle devient vite la redoutable rivale des Bugatti. En 1926 elle gagne la Targa Florio.

Alfieri meurt en 1932. Avec son décès, la firme perd son ingénieur et surtout son gestionnaire. Les trois frères Bindo, Ernesto et Ettore, continuent l'affaire. Bindo prend la direction générale, Ernesto la direction technique et Ettore a la responsabilité financière. Il s'avérera être le maillon faible de l'organisation qui malgré des succès sportifs et commerciaux sera vendue à Adolfo Orsi.

(Sources : Wikipedia)


 

MASERATI TIPO 61 
Year 1957.
5 speeds and 250 hp under the hood.
Here is a magnificent Maserati Tipo 61. Selling price 2.5 million pounds !!
The chassis number of this racing car is No. 2484 for professionals and true expert.
MASERATI TIPO 61 
Year 1957.
5 speeds and 250 hp under the hood.
Here is a magnificent Maserati Tipo 61. Selling price 2.5 million pounds !!
The chassis number of this racing car is No. 2484 for professionals and true expert.
MASERATI TIPO 61
Année 1957.
5 vitesses et 250 CV sous le capot.
Voici une magnifique Maserati Tipo 61. Prix de vente 2,5 millions de livres sterling !!


MASERATI TIPO 61

Year 1957.
5 speeds and 250 hp under the hood.
Here is a magnificent Maserati Tipo 61. Selling price 2.5 million pounds !!
The chassis number of this racing car is No. 2484 for professionals and true expert.
The structure of the chassis has been completely recomposed and is now more than 200 welded tubes to each other.

This car was one of the five Maserati "Birdcages" of the Camoradi team. Not only that, he competed in the 24 Hours of Le Mans 1960, and was able to finish 5th at the Nürburgring 1000km of the same year, which was also the year his sister car won the event by Moss and Gurney.

(Source : www.mycarheaven.com)
(Copyright photo : DR)


MASERATI TIPO 61

Année 1957.
5 vitesses et 250 CV sous le capot.
Voici une magnifique Maserati Tipo 61. Prix de vente 2,5 millions de livres sterling !!
Le numéro de chassis de ce bolide est le n°2484 pour les professionnels et les vrais connaisseurs.
La structure du chassis a été entièrement recomposée et se constitue maintenant de plus de 200 tubes soudés les uns aux autres.

Cette voiture était l'une des cinq Maserati "Birdcages" de l'équipe Camoradi. Non seulement cela, il a participé aux 24 heures du Mans 1960, et a réussi à terminer 5ème au Nürburgring 1000 km de la même année, qui était aussi l'année où sa voiture sœur a remporté l'événement par Moss et Gurney.

(Source : www.mycarheaven.com)
(Copyright photo : DR)


MASERATI BORA 4,9


MASERATI BORA 4,9

...
(Source :...)
(Copyright photo : DR)


MASERATI BORA 4,9
...
(Source :...)
(Copyright photo : DR)



MASERATI BOOMERANG


MASERATI BOOMERANG

Year 1972
(Source :...)
(Copyright photo : DR)


MASERATI BOOMERANG
Année 1972
(Source :...)
(Copyright photo : DR)

MASERATI BOOMERANG


MASERATI BOOMERANG

Year 1972
(Source :...)
(Copyright photo : DR)


MASERATI BOOMERANG
Année 1972
(Source :...)
(Copyright photo : DR)

MASERATI 450 S Coupé Costin Zagatto
MASERATI 450 S Coupé Costin Zagatto
MASERATI 450 S Coupé Costin Zagatto


MASERATI 450 S Coupé Costin Zagatto
Year 1957
Up to 1956, Maserati solely focussed on small-engined sportscar racing with engine sizes ranging from 1.5 litre in the 150S to the 3 litre in 300S. These were all fine racers but they were never in contention to take the overall lead against the much more powerful Ferraris, Astons and especially Jaguars. So Maserati set out to build an engine and chassis that was capable of beating the 'big-boys'.

The Maserati designers worked simultaniously on two different engines, a new 3.5 litre six cylinder and a 4.5 litre V8. A new chassis was designed to house both engines. The first engine was the six cylinder and it was taken out in a new, stronger chassis for the 1956 Mille Miglia. The 'six' proved underpowered for the heavy chassis and the combination was even outpaced by 3 litre 300S. By the fall of 1956, the V8 was ready and it was taken out at the practice of the Swedish Grand Prix.

Throughout the fall and winter of 1956, the V8 car was further developed and the engine output was raised from the initial 365 bhp to 400 bhp. With this immense figure, the quad cam, V8 engined 450S was the most powerful front engine sportscar. It was only surpassed by the Panoz prototypes in the late 1990s. The brakes were also revised to be able to cope with the enormous speeds expected from the 450S.

The 450S made its first appearance at the 1957 Argentinian 1000 km race where it was driven by the Grand Prix drivers Juan Manuel Fangio and Stirling Moss. In the early stages of the race there was no one who could keep up with the storming 450S. The all new and complicated engine was remarkably reliable, although it failed to finish. The drivers were let down by a failing clutch, which after some clutchless gearshifts, caused the transmission to seize. At Sebring in March of that same year the 450S was in top form. This time there was no mechinical failure stopping the Modena based team from scoring their first victory. With the 450S in the hands of Fangio and Jean Behra victory was had.

(Source / www.ultimatecarpage.com)
(Copyright photo : DR)


MASERATI 450 S Coupé Costin Zagatto
Année 1957
Jusqu'en 1956, Maserati se concentrait uniquement sur les courses de voitures de sport à petit moteur avec des cylindrées allant de 1,5 litre dans le 150S au 3 litres dans 300S. Ce sont tous de bons coureurs, mais ils n'ont jamais été en compétition pour prendre les devants face aux Ferrari, Astons et surtout Jaguars. Maserati a donc décidé de construire un moteur et un châssis capables de battre les «grands garçons».

Les concepteurs de Maserati ont travaillé simultanément sur deux moteurs différents, un nouveau six cylindres de 3,5 litres et un V8 de 4,5 litres. Un nouveau châssis a été conçu pour abriter les deux moteurs. Le premier moteur était le six cylindres et il a été sorti dans un nouveau châssis plus solide pour le Mille Miglia 1956. Le «six» s'est avéré insuffisant pour le châssis lourd et la combinaison a même été dépassée de 3 litres 300S. À l'automne de 1956, le V8 était prêt et il a été retiré à l'entraînement du Grand Prix de Suède.

Tout au long de l'automne et de l'hiver 1956, la voiture V8 a été développée et la puissance du moteur a été portée de 365 bhp à 400 bhp. Avec cette immense silhouette, la cam quad, la V8 à moteur 450S était la voiture de sport à moteur avant la plus puissante. Il a seulement été dépassé par les prototypes Panoz à la fin des années 1990. Les freins ont également été révisés pour être en mesure de faire face aux énormes vitesses attendues de la 450S.

La 450S a fait sa première apparition lors de la course de 1000 km en Argentine en 1957 où elle a été pilotée par les pilotes du Grand Prix Juan Manuel Fangio et Stirling Moss. Dans les premiers stades de la course, il n'y avait personne qui pouvait suivre la tempête 450S. Le moteur tout nouveau et compliqué était remarquablement fiable, bien qu'il n'ait pas réussi à finir. Les pilotes ont été laissés tomber par un embrayage défaillant, qui, après quelques changements de vitesses sans embrayage, a provoqué la prise de la transmission. À Sebring en mars de cette même année, le 450S était en pleine forme. Cette fois, il n'y avait pas d'échec mécanique empêchant l'équipe basée à Modena de marquer sa première victoire. Avec le 450S entre les mains de Fangio et de Jean Behra, la victoire était acquise.

(Source / www.ultimatecarpage.com)
(Copyright photo : DR)


- -