voitures anciennes de collection, voitures vintage, old car, voiture ancienne française
voiures de collection ancienne et vintage - en france et dans le monde restauration de voitures anciennes  en France - les meilleurs restaurateurs de voitures de collection en France livres et bande-dessines sur les voitures anciennes et  vintage petites annonces de voitures anciennes de collection expositions de voitures anciennes - courses rétromobile, courses auto, salon automobile véhicules anciens et vintage
 
PORSCHELes voitures anciennes de la marque Porsche - The best picture of porsche car old vintage

and
PORSCHE
Old cars of the Porsche brand

The very first Porsche car is the Lohner-Porsche, uThe very first Porsche car is the Lohner-Porsche, a hybrid (gasoline-electric) vehicle developed at the beginning of the 20th century by Ferdinand Porsche. This car caused a sensation when it was presented at the World's Fair in Paris in 1900. The second Porsche was the model 64, available in 1938.

In 1933, Ferdinand Porsche responded to Hitler's request and developed a model of a democratic automobile, which was marketed in 1938 under the name "Volkswagen", "people's car".
She is known in France under the name of Ladybug.

The third Porsche model was the 356, from 1948, which was a modified Volkswagen Beetle. It was built in Gmünd, Austria, where the company was evacuated in 1944, but after having built forty-nine cars returned to Zuffenhausen. Ferdinand died soon after and his son Ferry Porsche took the reins. The last 356 came out with a four-cylinder flatbed completely designed by Porsche.

(Source : Wikipedia)


PORSCHE
Les voitures anciennes de la marque Porsche

La toute première automobile de Porsche est la Lohner-Porsche, un véhicule hybride (essence-électrique) développé au tout début du xxe siècle par Ferdinand Porsche. Cette voiture fait sensation lors de sa présentation à l'exposition universelle de Paris en 1900. La deuxième Porsche fut le modèle 64, disponible en 1938.

En 1933, Ferdinand Porsche répond à la demande de Hitler et développe un modèle d'automobile démocratique, qui sera commercialisé en 1938 sous le nom de « Volkswagen », « voiture du peuple ».
Elle est connue en France sous le nom de Coccinelle.

Le troisième modèle de Porsche fut la 356, de 1948, qui était une Volkswagen Coccinelle modifiée. Elle était construite à Gmünd en Autriche, où la société avait été évacuée en 1944, mais qui après avoir construit quarante-neuf voitures retourna à Zuffenhausen. Ferdinand mourut peu après et c’est son fils Ferry Porsche qui prit les rênes. Les dernières 356 sortirent avec un quatre cylindres à plat totalement conçu par Porsche.

(Source : Wikipedia)

 


 


PORSCHE 356 
Silver Bullet
Année 1955
La Porsche 356 n’est pas étrangère aux modifications de toutes sortes à tel point qu’un terme a émergé pour catégoriser ce phénomène, celui de 356 Outlaw


PORSCHE 356 Silver Bullet
Year 1955
The Porsche 356 is no stranger to modifications of all kinds so much that a term has emerged to categorize this phenomenon, that of 356 Outlaw (literally outlaw), which describes cars coming out of the guns of classical restoration. Built on a Porsche 914-6 chassis, the Silver Bullet is equipped with a Porsche 3l engine with Weber carburettors and a 915 gearbox (number given to the Porsche gearbox and derived from Porsche 908 racing). It is the work of Jeff Dutton, born in Australia, who made it in 1992.



PORSCHE 356 Silver Bullet
Année 1955
La Porsche 356 n’est pas étrangère aux modifications de toutes sortes à tel point qu’un terme a émergé pour catégoriser ce phénomène, celui de 356 Outlaw (littéralement hors-la-loi en anglais), qui décrit des autos sortant des canons de la restauration classique. Construite sur un châssis de Porsche 914-6, la Silver Bullet est équipée d’un moteur Porsche de 3l de cylindrée avec carburateurs Weber ainsi que d’une boîte de vitesse de type 915 (numéro donné à la boîte de vitesse Porsche et dérivée des Porsche 908 de course). Elle est l’oeuvre de Jeff Dutton, né en Australie, qui l’a réalisée en 1992.


(Source : leblogauto.com)
(Photo sous copyright : DR)

PORSCHE 550 Spyder
Année 1955
James Dean était âgé de 24 ans en 1955, il a percuté de plein fouet une Ford Custom Tudor au volant de sa Porsche 550 Spyder, alors qu’il se rendait à une course automobile à Salinas, en Californie.


PORSCHE 550 Spyder
Year 1955
James Dean was 24 years old in 1955 when he hit a Ford Custom Tudor at the wheel of his Porsche 550 Spyder while driving to a car race in Salinas, California.


PORSCHE 550 Spyder
Année 1955
James Dean était âgé de 24 ans en 1955, il a percuté de plein fouet une Ford Custom Tudor au volant de sa Porsche 550 Spyder, alors qu’il se rendait à une course automobile à Salinas, en Californie.

(Source : news.sportauto.fr)
(Photo sous copyright :DR)


PORSCHE 550 Spyder
Année 1955
Mais si la voiture de James Dean est entrée, tout comme l’acteur, dans le mythe, c’est que celle qui avait été surnommée "Little Bastard" a une drôle d’histoire. Suite à cet accident,


PORSCHE 550 Spyder
Year 1955
But if the car of James Dean has entered, just like the actor, in the myth, it is that the one who had been nicknamed "Little Bastard" has a funny story. Following this accident, where it was partially destroyed, it was said cursed, because of the tragic fate of those who recovered elements of the wreckage. Whether they have tires, the transmission or the engine, all or almost all will also die in a car accident. Even when trying to steal or exposing the car to the public, there are accidents. Then finally, "Little Bastard" disappears in 1960 without leaving any traces. Till today !
Happy coincidence or not, here we are again on the track of this Porsche 550 Spyder, probably one of the most legendary cars in the world. And the most wanted! Indeed, while the Volo Auto Museum in Illinois (USA) is offering a reward of one million dollars (about 890,000 €), here is a man who came forward, claiming to know the fate of the car.

He claims that when he was 6 years old, he accompanied his father while he, along with other men, concealed the carcass of the car: she would be immured in a building in the Whatcom County, Washington State, Northwestern USA!


PORSCHE 550 Spyder
Année 1955
Mais si la voiture de James Dean est entrée, tout comme l’acteur, dans le mythe, c’est que celle qui avait été surnommée "Little Bastard" a une drôle d’histoire. Suite à cet accident, où elle est partiellement détruite, on l’a dit maudite, en raison du destin tragique de ceux qui ont récupéré des éléments de l’épave. Qu’ils aient des pneus, la transmission ou le moteur, tous ou presque mourront également dans un accident de voiture. Même en tentant de voler ou en exposant la voiture au publique, il y a des accidents. Puis finalement, "Little Bastard" disparaît en 1960 sans laisser de traces. Jusqu’à aujourd’hui !
Heureuse coïncidence ou pas, voilà que l’on serait de nouveau sur la piste de cette Porsche 550 Spyder, sans doute l’une des voitures les plus mythiques au monde. Et les plus recherchées ! En effet, alors que le musée automobile Volo Auto Museum, dans l’Illinois (Etats-Unis) offre une récompense d’un million de dollars (890.000€ environ), voilà qu’un homme s’est présenté, prétendant connaître le sort de la voiture.

Celui-ci prétend en effet que lorsqu’il avait 6 ans, il a accompagné son père alors que celui-ci, aidé d’autres hommes, a caché la carcasse de l’auto : elle serait emmurée dans un immeuble de la région de Whatcom County, dans l’état de Washington au Nord-Ouest des Etats-Unis !

(Source : news.sportauto.fr)
(Photo sous copyright :DR)

PORSCHE 356
Cette restauration de Porsche 356 est exceptionnelle !

(Photo sous copyright DR)

PORSCHE 356
Cette restauration de Porsche 356 est exceptionnelle !

(Photo sous copyright DR)

PORSCHE 356
A T1 1600 
Année 1956.
La Porsche 356 A a été produite de 1956 à 1959 sous plusieurs déclinaisons :


PORSCHE 356 A T1 1600
Year 1956.
The Porsche 356 A was produced from 1956 to 1959 in several versions:

356 Roadster
356 1300 (Coupé, convertible and speedster):

1,290 cm3, 4 cylinders, 40 hp (up to model 1957)
Maximum speed: 145 km / h
356 1300 S (Coupé, convertible and speedster):

1,290 cm3, 4 cylinders atmospheric, 60 hp (up to model 1957)
Maximum speed: 160 km / h
356 1600 (Coupé, Convertible and until 1958 Speedster / in 1959 Convertible D):

1,582 cm3, 4 cylinders atmospheric, 60 hp
Maximum speed: 160 km / h
356 1600 S (Coupé, Convertible and until 1958 Speedster / in 1959 Convertible D):

1,582 cm3, 4 cylinders atmospheric, 75 hp
Maximum speed: 175 km / h


PORSCHE 356 A T1 1600
Année 1956.
La Porsche 356 A a été produite de 1956 à 1959 sous plusieurs déclinaisons :

356 Roadster
356 1300 (Coupé, cabriolet et speedster) :

1 290 cm3, 4 cylindres atmosphérique, 40 ch (jusqu'au modèle 1957)
Vitesse maximale : 145 km/h
356 1300 S (Coupé, cabriolet et speedster) :

1 290 cm3, 4 cylindres atmosphérique, 60 ch (jusqu'au modèle 1957)
Vitesse maximale : 160 km/h
356 1600 (Coupé, cabriolet et jusqu'en 1958 Speedster/en 1959 Convertible D) :

1 582 cm3, 4 cylindres atmosphérique, 60 ch
Vitesse maximale : 160 km/h
356 1600 S (Coupé, cabriolet et jusqu'en 1958 Speedster/en 1959 Convertible D) :

1 582 cm3, 4 cylindres atmosphérique, 75 ch
Vitesse maximale : 175 km/h

(Source : Wikipédia)
(Photo sous copyright DR)


 

 

 

 

 

-